LES O.V.N.I.s, dans les écritures sacrées...

"Vimanas" des Indes antiques, "cercles de feu" dans le ciel d'Egypte, "Arche dans la nue", "Nuée" avançant devant le peuple hébreux dans le désert, etc., et quantités d'autres étranges engins volants, assurément réels pour les témoins de leur temps, attestent que les "dieux" de l'Antiquité se déplaçaient dans le ciel, sinon dans l'Espace. Pas de manière allégorique comme le célèbre "char du soleil" d'Hermès aux pieds ailés qu'on imagine peut-être à tort comme une représentation purement symbolique de la course du soleil dans le ciel, mais bel et bien en chair et en os pour les voyageurs et de métal pour les engins. Certains même se livrèrent des batailles titanesques depuis ces engins volants si l'on en croit les "Vedas" et l'Epopée de Gilgamesh.
Comment cela se peut-t-il ?

Encore une fois, nous avons le choix entre deux positions défendues par les uns et décriées par les autres :
1) C'est de la pure affabulation littéraire et religieuse.
2) Il a existé avant la nôtre d'autres civilisations technologiquement très avancées, probablement plus avancées que nous, d'où sont tirés nos "dieux" mythologiques. (... et même peut-être certaines apparitions contemporaines ?...)

Affabulation ? Admettons, mais alors, sur quoi se basent ces récits qui ont produit les plus grandes religions ? On ne peut pas mettre en doute la bonne foi des témoins. Ce qu'on peut faire à la limite, c'est douter de leur interprétation, mais un peuple entier peut-il rêver le même mythe de son vivant ? Comment Tulli, scribe de Touthmôsis III ( XVIIIe dynastie - 1475 av. JC), aurait -il eu l'idée de consigner un fait inexistant ?
Certains dessins rupestres montrent clairement des gens habillés de choses qui ressemblent à s'y méprendre à des scaphandres... D'autres, mayas notamment, représentent "des hommes dans des machines" dont certaines parties ressemblent à des tuyères...

D'un autre côté, quelle fatuité que penser que nous serions les premiers à avoir "évolué" sur cette Terre depuis que le monde est monde ! Il y a même toutes les probabilités du contraire. Dans le dernier million d'années seulement, soit 1/40 000 000ème de l'apparition de la vie, plage approximative des origines de l'Homme sur Terre (celles qu'on croit connaître) il a parfaitement pu se loger et évoluer de nombreuses civilisations successives, semblables à la nôtre ou plus évoluées (après tout la nôtre n'a guère que 10 à 12 000 ans à nos yeux, mais n'existe pas pour les peuples du Kalahari ou du fin fond des forêts de Bornéo), civilisations devenues légendaires par leur disparition dans des bouleversements climatiques, géologiques et autres. Combien de fois peut-on loger 12 000 ans dans 1 seul million d'années ?... 83 fois ! à la condition que ces plages de civilisation se succèdent sans se chevaucher, ce que l'exemple ne démontre pas. En effet, comme tout organisme vivant, une civilisation est souvent un phénomène localisé au début qui se répand peu à peu au reste du monde, mais qui est vite recouvert à son tour par le développement parallèle d'une autre civiisation concurrente. Il aurait donc pu, suivant ce modèle, en exister des milliers avant la nôtre qui se soient phagocitées successivement et en parallèle... La tradition en rapporte seulement deux ou trois, classés dans les "mythes" par nos éminents savants.

J.M.


Anti-Zèliens, à vos claviers !  

Texte à insérer ... 

Votre adresse électronique 

Si vous désirez garder votre adresse électronique confidentielle  non  oui  

 
Documentation Internet :
http://www.kevicar.com/article.php?sid=42